La norme EN 356 définit huit niveaux de qualification, à partir d’essais qui présentent les capacités de résistance du verre, le lancement d’objets ou les tentatives de vol (voir tableaux). Le choix du niveau de protection dans la gamme Stralami dépend de l’importance du risque, et est associé à la nature et à la valeur des objets à protéger.

Les différents niveaux de protection permettent de réaliser des vitrines et des portes de commerces, des portes d’accès et des fenêtres de bureaux. De plus, les verres Stralami assurent la protection des occupants contres les lésions dues aux chocs accidentels.

La grande élasticité du PVB lui donne une haute résistance face aux impacts. Grâce à la résistance à la pénétration, le verre feuilleté Stralami est particulièrement indiqué en matière de sécurité et de protection des biens et des personnes. En cas de bris, les fragments de verre restent collés au butyle et l’ensemble reste solidaire et offre la sécurité aux personnes proches, tout en rendant plus diffi cile de passer au travers.

Le verre feuilleté Stralami dépasse les conditions imposées par la norme UNE-EN 12600 sur l’impact pendulaire de corps mou, pouvant ainsi surpasser le niveau maximum de protection, la classifi cation 1B1. Vous pouvez consulter notre département technique sur sa composition.

Quand les gens doivent se protéger contre les risques d’agression à main armée (banques, commissariats, installations militaires) il faut utiliser Stralami anti-balles. Sa composition a réussi les tests de résistance dans des laboratoires homologués pour différents types d’armes à feu suivant la norme UNE-EN 1063 « Verre de construction, verre de sécurité. Essais et classification de la résistance aux attaques par balles ».