Absorption énergétique

Partie du flux d’énergie solaire incidente absorbée par le verre. Cette absorption de la part du verre répercute une augmentation de sa température et la réémission de cette énergie absorbée vers l’extérieur et vers l’intérieur, cette réémission dépend des conditions environnementales et du traitement en verre.

Acier

Alliage de fer et de carbone qui acquiert une grande dureté et élasticité une fois trempé

Acide

Substance qui libère des ions H3O+ quand elle est diluée avec de l’eau. Une solution est acide quand la valeur de son pH est inférieur à 7

Anion

Atome ou molécule ayant une charge négative

Argile

Sable formé par oxyde de silice et oxyde d’aluminium

Arête abattue

Tranche dans laquelle on élimine les angles du bord du verre

Atome

La partie la plus petite en laquelle la matière peut se diviser

Base

Substance que libère les ions hydroxyles (OH) quand ils sont dissous dans l’eau. Les solutions basiques, ou alcaline, ont un pH supérieur à 7

Biréfringence du verre

Phénomène optique produit quand le verre est soumis à des tension de compression et de traction. Cette légère différence peut être observée sous formes de tâches ou d’ombres.

Chaleur spécifique

Correspond à la quantité de chaleur nécessaire pour que la température augmente d’1ºC pour 1kg de matière. La chaleur spécifique varie avec la température du matériel (20ºC). Pour le verre à 20ºC, la chaleur spécifique est : C = 0.72. 103.J/(kg.K)

Caractéristiques mécaniques

Types de forces auxquelles se soumet le verre pendant son utilisation : traction, compression, torsion, impact et pénétration

Caractéristiques thermiques

Propriétés relatives à la chaleur pouvant être définies par trois constantes essentielles au matériel : chaleur spécifique, conductivité thermique, coefficient de dilatation linéaire.

Cation

Particule possédant une charge positive

Choc thermique

Rupture du matériel provoquée par un changement brusque de température

Coefficient de dilatation

Une action relative à l’augmentation de volume ou de longueur de la matière.

Coefficient de dilatation linéaire

C’est l’allongement par unité de longueur qu’expérimente un matériaux quand sa température augmente 1ºC. DL = aD t1. I0. Pour le verre, dans l’intervalle de 20 à 200ºC, le coefficient de dilatation linéaire est égal à : 9×10.6 K.1 Dans le cas d’un verre de 1,5 m de longueur si la température passe de 15 à 35 ºC, il subit une dilatation de : DL = 9 x10.6. 1.500. 20 = 0,27mm

Colloïde

Système hétérogène de particules ayant un aspect gélatineux

Compression

Travail soumis à un corps afin d’activer les deux forces opposées qui tendent à diminuer son volume

Conduction

Travail soumis à un corps afin d’activer les deux forces opposées qui tendent à diminuer son volume

Conductivité thermique

Quantité de chaleur que traverse par m2 et par heure, un mur composé de différents plans parallèles et d’un mètre d’épaisseur quand entre les plans s’établit une différence de température de 1 ºC. Pour le verre 1 = 1. W. (m.K).

Convection

Transmission de chaleur, propre aux liquides et aux gaz, par déplacement de ses molécules à cause des différences de densité. La différence de température provoque des différences de densité faisant que le plus chaud remonte et sois remplacé par l’autre, plus froid.

Corrosion

Réaction avec un agent chimique produisant une destruction de la surface du matériel

Creuset

Récipient utilisé pour faire fondre des matériaux à hautes températures

 

Densité

Grandeur exprimant la relation entre la masse et le volume d’un corps. Dans un verre de 2,5g/cm3

Dévitrification

Processus durant lequel le verre perd sa transparence grâce à une exposition prolongée à la chaleur

Dispersion

Séparation des diverses couleurs spectrales d’un rayon de lumière

Distorsions optiques

Variations des images vues en réflexion ou en transmission quand une fenêtre ou un vitrage n’est pas parfaitement plat. Ces conditions varient selon l’angle de vue

Durabilité chimique

Résistance que présente un vitrage après avoir été mit en contact avec des solutions      aqueuses acides, basiques ou salées

Dureté

Resistance aux rayures. Elle est de 6,5 sur l’échelle de MOHS concernant le verre